Fév 7, 2017 in E-learning by
E-learning ou comment représenter 250 milliards d’euros en 2017 ?

L’e-learning a de plus en plus d’adeptes et ne cesse de se développer. Mais son développement futur réside dans un seul concept : adapter la formation à l’apprenant.

L’adaptive learning

L’adaptive learning consiste à adapter la formation à l’apprenant. Au sein d’un établissement scolaire, un étudiant peut faire l’objet d’une stratégie d’accompagnement. Celle-ci définit le suivi personnalisé qui sera opéré durant le cursus. Il en est de même au sein d’une entreprise via la formation d’un salarié en e-learning par exemple. Le but est de personnaliser le contenu de la formation à l’apprenant afin de répondre précisément à ses besoins.
Pour cela différents outils peuvent être utilisés.

Des outils pour y parvenir

Le serious game
Il s’agit de formations via des jeux sur consoles. Le joueur est projeté dans un contexte puis confronté à des situations. L’approche de ces jeux se veut plus ludique et interactive et permet un e-learning sur le vif qui permettra aux joueurs d’appréhender plus facilement certaines situations. Le serious game s’apparente à un entrainement et permet au formateur de suivre l’évolution de son élève. En effet, tout est enregistré : temps et vitesse de jeux, enchaînement des niveaux…

Les réseaux sociaux
Ils offrent de réelles possibilités pour l’apprentissage. Le social learning facilite la mise en relation des collaborateurs de façon simple et économique. Ainsi chacun peut s’enrichir des connaissances des autres. Un salarié peut par exemple partager un tutoriel sur le montage d’un produit. Et ses collègues pourront donner leur point de vue afin de créer un dialogue et une réelle synergie entre les salariés. Dans ce cas le social learning devient également un outil de cohésion et facilite le travail de groupe.

La réalité virtuelle
Elle se démocratise de plus en plus, permettant ainsi de projeter virtuellement les étudiants sur « le terrain ». Elle renforce l’implication des utilisateurs et facilite l’ouverture d’esprit, la construction de ponts entre le milieu scolaire et professionnel et les connexions entre les points de vue.
La réalité virtuelle permet de :
– résoudre les problèmes logistiques et ainsi de découvrir des entreprises sans s’y rendre. Il sera plus aisé de visiter des endroits inaccessibles tels qu’une centrale nucléaire ou une plateforme pétrolière.
– aider les étudiants à faire leur choix de vie et renforcer leur insertion professionnelle.
– faire découvrir aux salariés de nouveaux métiers.

L’e-learning se développe et emmène avec lui des technologies innovantes toujours plus personnalisables. Pour accompagner les centres de formation et les entreprises dans la mise en place et le pilotage de leur processus de formation, Axess Solutions Formation met à leur disposition la solution métier AGATE, véritable aide à la gestion commerciale, administrative, pédagogique et financière de l’e-learning. AGATE intègre ainsi la relation clients, la gestion des devis et des campagnes marketing, la gestion des inscriptions ou encore l’organisation des sessions.

Tags: