Oct 4, 2016 in Formation professionnelle by
Quel est le rôle du responsable formation à l’heure du digital ?

Avec la tendance du numérique dans le secteur de la formation, les contenus et les pédagogies se réinventent, mais pas seulement ! Le rôle du responsable formation se doit aussi d’évoluer pour toujours mieux accompagné les acteurs de la formation.

L’ère du digital, un véritable impact sur le rôle du responsable formation

Il y a encore quelques années, le quotidien des responsables de formation ressemblait à ça : gestion du budget formation, réalisation plan de formation, respect de la réglementation, mise en place de programmes prestigieux et lourds… La formation était jusqu’alors « une chose rare » qu’il fallait gérer avec prudence et parcimonie. On peut alors dire que la direction de formation était gestionnaire de « stocks d’actions de formation », notamment au niveau du remplissage ou encore de la qualité des sessions proposées.

Cependant, l’ère du digital a grandement transformé la « formation en stock ». Désormais, c’est le terme formation en flux qui peut être utilisé. Aujourd’hui la formation est abondante et tout le monde ou presque peut se former en permanence grâce aux nouveaux outils : MOOC, blended learning, réseaux sociaux…

Ce changement modifie ainsi le rôle du responsable formation qui a aujourd’hui pour mission d’accompagner et pérenniser cette transformation. C’est pourquoi, sa valeur ajoutée est plus que jamais déterminante.

Les nouvelles missions du responsable formation

La première mission du responsable formation sera d’orienter les entreprises. Il devra désormais focaliser la formation sur l’apprenant et le processus d’apprentissage. Pour cela, la direction formation devra créer un environnement favorable où les manager devront donner l’envie d’apprendre. Le responsable devra ainsi endosser le rôle de visionnaire, capable de convaincre sa direction générale que la formation est aujourd’hui un réel levier stratégique.

La deuxième mission sera de structurer le processus de formation. Cela se traduit notamment par une organisation en réseau des acteurs de la formation : prestataires de formation, OPCA, partenaires publics (Pôle emploi, la Région, les Ecoles et Universités)… La mobilisation se fera également en interne pour favoriser le partage de connaissances. Des liens pourront également être créés entre réseaux externe et interne.

Avec le digital learning vient aussi les nouveaux outils. C’est le 3ème rôle que devra jouer le responsable formation. Il devra être en capacité de sélectionner les outils technologiques les mieux adaptés, aussi bien pour la production des contenus que pour leur diffusion.

Enfin, le responsable de formation se devra d’animer et accompagner les différents acteurs : tuteurs, managers, formateurs terrains et surtout les apprenants eux-mêmes, souvent seuls face à leur apprentissage. La direction formation doit être en mesure d’animer de véritables échanges entre les différents intervenants.

Depuis quelques années, les responsables formation n’ont plus seulement la mission de planifier des sessions de formation. Accompagnement, organisation, choix des nouveaux outils… Son rôle évolue en faveur d’une pédagogie de plus en plus digitale.

Tags: