Déc 19, 2017 in Formation professionnelle by
Formation professionnelle en France : les chiffres 2017

Où en sont les salariés français suite à la réforme de 2014 ? Comment est perçue la formation professionnelle à l’heure actuelle ? Quelles sont les modalités de formations préférées des Français ? Faisons le point sur la formation professionnelle en France en 2017.

Comment est perçue la réforme de la formation 2014 ?

Avec trois années de recul, 6 Directeurs des Ressources Humaines (DRH) et Responsables Formation (RF) sur 10 considèrent que la Réforme de mars 2014 a simplifié le droit à la formation. Pour 50% d’entre eux, la réforme a activement participé à l’accès à la formation, notamment pour les catégories de personnels qui y accédaient peu avant.

Grâce à la réforme, les salariés français se sont appropriés la formation et notamment le Compte Personnel de Formation (CPF). D’ailleurs, 7 salariés sur 10 connaissent précisément les objectifs du CPF. Pour 87%, le CPF contribue à développer leurs qualifications et 75% à maintenir leur employabilité. Aussi, 62 % ont déjà ouvert un compte sur « moncompteformation.fr » et 47% ont déjà repéré des formations professionnelles qui les intéressent et qui sont éligibles au CPF. Cependant, seul 31% qualifient le CPF comme véritable levier de professionnalisation.

La formation est désormais un acquis

99% des salariés ont intégré l’importance de la formation tout au long de la vie professionnelle. Toutefois, la formation relève de coresponsabilité. 65% des collaborateurs estiment que la responsabilité de la mise en place de formation est partagée entre le salarié et l’entreprise. Mais cette coresponsabilité induit-elle un co-investissement ? Pas sûre ! Côté financement, 27% des salariés sont prêts à financer eux-mêmes une partie de leur formation et côté lieu et temps, 64% sont prêts à effectuer une formation en dehors de leur temps de travail.

L’accompagnement individuel : la tendance de la formation professionnelle

La formation professionnelle s’individualise pour plus de personnalisation. D’ailleurs, l’accompagnement individuel est l’approche préférée des salariés pour 59% d’entre eux.

En outre, depuis 2015, les entreprises ont mis en place les modalités de formation suivantes :
– Formation en salle avec un formateur / 72%
Formation à distance et en ligne / 47%
– Formation individuelle / 46%
– Formation associant formation en salle et en ligne / 44%

Cependant, l’application opérationnelle des compétences en entreprise n’est pas encore vraie à 100%. En effet, seuls 30% des salariés estiment avoir vraiment eu l’opportunité de mettre en œuvre les compétences acquises durant la formation dans leur entreprise.

Digital et humain : un duo de choc

Les modalités de formation à distance préférées des salariés sont les classes virtuelles (97%). Cette préférence est due au fait qu’une personne physique, le formateur, est présente en temps réel. D’ailleurs, les salariés estiment que les dispositifs les plus efficaces pour apprendre sont les formations sous forme de présentiel, de classes virtuelles, d’accompagnement et d’échanges. L’homme reste au centre de la formation professionnelle malgré sa digitalisation.

La digitalisation de la formation professionnelle : incontournable pour les apprenants

38% des formations seraient actuellement digitalisées selon les DRH et RF. Pour les salariés, avoir accès à des formations digitales leur permet d’accéder à de nombreux contenus et supports 24h/24 et 7j/7. D’ailleurs, cette mise à disposition d’information est pour les DRH et RF leur principale contribution à la formation et ce, bien avant le renforcement du lien entre politique de formation et stratégie de l’entreprise.

Les salariés voient en la digitalisation de la formation professionnelle :
– Le remplacement du papier par des supports en ligne / 47%
– L’utilisation des équipements numériques et des applications en ligne durant les formations en salle / 47%
– L’accès à une plateforme en ligne regroupant des ressources pédagogiques / 41%
– La formation via la réalité augmentée ou la réalité virtuelle / 17%
– La formation via et grâce aux réseaux sociaux ou aux communautés / 12%

Afin d’accompagner les centres de formation dans la digitalisation de leurs formations, la solution Agate gère la relation clients, les devis et les campagnes marketing, l’organisation des sessions, les inscriptions, la pédagogie… La solution s’interface avec les différentes plateformes d’e-learning existantes : E-Doceo, Syfadis… >> En savoir plus

Les chiffres de cet article sont issus du baromètre annuel de la formation professionnelle en France effectué par le Groupe Cegos en juillet 2017 auprès de 1129 salariés et 180 Directeurs des Ressources Humaines/Responsables Formation issus d’entreprises de plus de 50 salariés.

Tags: