Août 22, 2016 in Formation continue by
BYOD : Et si vous ameniez votre matériel lors de votre formation ?

Une nouvelle tendance émerge dans le secteur de la formation, celle d’amener ses propres appareils électroniques (smartphone, ordinateurs…) pour travailler. Zoom sur cette nouvelle pratique du BYOD !

Qu’est-ce que le phénomène de BYOD ?

L’acronyme BYOD (Bring Your Own Device), « Apportez votre Equipement Personnel de Communication » en français, consiste à apporter son propre matériel numérique dans un contexte professionnel. Le perfectionnement des appareils ainsi que les nouvelles solutions de sécurité mises en place rendent ce genre de procédé de plus en plus en vogue.

Aujourd’hui 81% des entreprises autorisent leurs salariés à venir avec leur propre équipement au bureau. En effet, les avantages sont simples :
– Une baisse des coûts d’équipement du salarié, ce qui correspond à environ 180 000 euros d’économisés en cinq ans pour une entreprise.
– La nécessité de former le salarié sur une nouvelle machine n’est plus une contrainte.
– Une meilleure réactivité des salariés face aux imprévus en dehors de l’entreprise.

Le BYOD gagne le secteur de la formation

Les avantages cités précédemment sont tout aussi vérifiables en ce qui concerne la formation professionnelle. Au-delà du fait que le BYOD engendre des économies, il va aussi améliorer l’efficacité des actions de formation. Déjà habitués à l’utilisation de leur matériel, les apprenants pourront seulement se concentrer sur l’acquisition des savoirs.

Le BYOD permet également au salarié de se former à son rythme, selon ses disponibilités et sur son propre matériel. Soit un gain de souplesse très apprécié par les apprenants et essentiel à la réussite des actions de formation. L’apprenant se situe donc au centre du dispositif. Sa pratique, son matériel, ses repères servent de base sur laquelle bâtir de nouveaux savoirs. Un gain de temps et d’efficacité considérables au service de la formation.

Il est évidemment nécessaire de prendre en compte certaines contraintes avant la mise en place de ce dispositif, notamment au niveau de la sécurité informatique et l’hétérogénéité des équipements individuels d’un point de vue technique et logiciel.

Cette nouvelle pratique du BYOD permet ainsi de réaffirmer la volonté d’adaptation et d’innovation du secteur de la formation. Elle permet d’accompagner au mieux et avec souplesse tous les changements liés au numérique, pour une appropriation facilitée de l’apprenant.

Tags: